The American Dream

21 janvier 2009

Tout le monde en a parlé, c’est historique, un noir à la maison blanche… Quand on voit son discours d’intronisation, on se sent porté par ce qu’il dit. On est face à un homme qui a un charisme hallucinant, il a une présence de dingue, une vision, c’est époustouflant. Mais ce que je retiens surtout c’est que c’est surement le premier président américain qui fait rêver les français depuis JFK.

Ce matin, en écoutant la radio et en lisant quelques blogs, je me suis rappelé de mon instit de CM2, Madame Laplanche, elle nous avait raconté sa tristesse quand Kennedy a été assassiné. Sur le moment, je n’avais pas bien compris comment la petite fille qu’elle était à l’époque avait pu être émue par cet événement. Et ce matin, j’ai réalisé que JFK, comme Obama, représentent le rêve, l’espoir d’un monde meilleur, non seulement pour les citoyens américains, mais aussi pour le reste du monde.

Espérons qu’il laissera le monde dans un meilleur état qu’il l’a trouvé.